Vivre la crise telle qu’elle est …


C’est l’expérience qu’a tentée et réussie Florence Aubenas et qu’elle nous relate dans un magnifique livre « Le quai de Ouistreham », publié en février 2010 chez l’Olivier.

Abandonnant sa vie de grand reporter au Nouvel Observateur, ses amis, sa famille, elle s’installe à Caen en février 2009 et s’inscrit comme chômeuse à Pôle Emploi. Cachant à tout son entourage sa véritable situation, elle va vivre au quotidien la vie de ces travailleurs précaires qui enchaînent les boulots aussi durs physiquement que mal rémunérés. Car sans qualification, elle ne peut évidemment prétendre qu’à des emplois de femme de ménage. Dans des conditions parfois à la limite du supportable. L’un des plus difficiles sera justement le ménage du ferry qui fait la liaison entre Ouistreham et l’Angleterre, lorsqu’il accoste à ce fameux quai …

Ce plongeon au sein de la précarité donne tout simplement le vertige. Comment vivre en 2010 en France en gagnant moins que le SMIC (quand ce n’est pas sans revenu du tout), en se levant très tôt, en dormant peu, en courant de poste en poste, dans un travail tout simplement « explosé » ? Quel rôle joue réellement Pôle Emploi ?

Florence Aubenas nous le conte sans emphase, calmement, sans colère, avec des mots simples et forts en même temps.

Ce témoignage est réellement bouleversant. Croisant au petit matin l’une de ces femmes de ménage qui vivent tellement dans l’ombre qu’on oublie même jusqu’à leur existence, j’avoue ne plus la regarder avec les mêmes yeux.

Ce qu’a réalisé Florence Aubenas fait honneur au métier de journaliste.

Il faut lire « Le quai de Ouistreham ». C’est un excellent livre et … une véritable mesure d’hygiène citoyenne.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Bonnes feuilles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s