Et le Vendée Globe …


Oui, certes, on pourrait parler de la guerre (du massacre devrais-je dire, car pour qu’il y ait une guerre, encore faut-il qu’il y ait 2 armées, au moins) dans la bande de Gaza. On verra plus tard.
Aujourd’hui j’ai plutôt envie de parler du Vendée Globe. Comme tous les soirs, j’ai regardé les bulletins émis par la direction et les mails envoyés par les navigateurs.
C’est une course magnifique. Et une formidable aventure humaine.
Course magnifique. Le tour du monde. Cela ne vous fait pas rêver ? Là, on est dedans.
Avec des vacations radio tous les jours où on entend les navigateurs raconter leurs difficultés, leurs joies, leurs angoisses.
Avec des vidéos : regardez celle d’Armel le Cléac’h au passage de son 1er Cap Horn.
Avec la carte où on peut voir où ils se trouvent.
Bref ! Pour la 1ère fois, on participe à cette course soi-même.
Et puis c’est une course écologique. Bien sûr, la construction de ces merveilleuses machines a du coûter quelques tonnes de CO², mais ensuite, c’est 100% énergie renouvelable. Un tour du monde qui ne coûte pas un g de CO². Quelle compétition peut en dire autant : combien de tonnes de CO² pour le « Dakar » ?
Formidable aventure humaine. Voilà un sport où l’esprit de compétition est fort. Mais où on ne cherche pas à écraser l’autre, où l’on ne se dope pas, où tous les coups ne sont pas permis. Et où dès qu’un concurrent est en difficulté, ses concurrents se déroutent et peuvent prendre des risques énormes pour lui venir en aide. On l’a bien vu avec Marc Guillemot venu tenir compagnie à Yann Elyès, gravement blessé et qui, sans cela, serait certainement mort. Avec Vincent Riou, venu récupérer Jean Le Cam, prisonnier de son bateau chaviré.
Et que dire des femmes engagées dans cette aventure : Samantha Davies, Dee Caffari ? Sinon qu’elles nous bluffent !
Cette course me tient en haleine comme aucune autre avant.
Je rêve de traverser l’Atlantique sur l’un de ces bateaux.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Opinions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Et le Vendée Globe …

  1. nicole dit :

    Non mais ça va pas ? Traverser l’Atlantique ?Et Françoise, elle en pense quoi ? Ceci dit, j’admire ces gens-là, d’accord, mais pas plus que ça : j’ai l’impression qu’ils n’appartiennent pas à la même planète que moi. Leur quête de l’inutile, leur désir de recherche de l’impossible me laisse assez froide. Cependant, leur entr’aide et leur solidarité forcent l’admiration, je le reconnais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s